Accueil
Centre de soins Reiki
Consultations et stages
HISTOIRE DU REIKI (source: Reikido France)

Mikao Usui est né le le 15 août 1865, dans le village de Taniai (appelé désormais Miyama Cho). Celui-ci se trouve dans le comté de Yamagata situé dans la province de Gifu au Japon. Usui est le nom de ses ancêtres qu’il adopta à la mort de son père, alors qu’il avait tout juste 18 ans. Il appartenait à une grande famille de samouraïs d’un niveau élevé (Hatamoto).

En tant que commerçant, il voyagea à plusieurs reprises en Chine ainsi qu’en Europe et aux États-Unis, mais il ne fut jamais prospère en affaires.

Il exerça diverses professions (fonctionnaire, employé de bureau, reporter, homme d’affaire, secrétaire de politicien, industriel, aumônier de prison, missionnaire shintô, etc.). Puis, selon Fumio Ogawa, il entra dans les ordres bouddhistes. Il étudia plusieurs années sous la supervision d’un maître Zen avant de connaître son illumination définitive.

C’est durant l’une de ses retraites spirituelles, d’ascèse et de jeûne de vingt-et-un jours (shyu-gyo) sur le mont Kurama en mars 1922, qu’il obtint la révélation (le satori) du Reiki.

Malgré toutes ses expériences, il n’arrivait pas à obtenir l’éveil spirituel. Étant perplexe sur ce qu’il devait faire, il demanda conseil à son maître qui lui dit qu’il devait mourir (à lui-même) en premier. Après avoir réfléchi à ces mots, il décida de s’engager sans tarder dans une ascèse sur le mont Kuramayama. Au 21ème jour, l’accomplissement se réalisa. L’illumination advint.
Il réalisa que l’énergie Reiki émanait de ses yeux, de sa bouche et de ses mains.

Il ouvrit juste après un centre de soins et créa une association de Reiki (Usui Reiki Ryoho Gakkaï) à Tokyo, en avril 1922, afin de partager sa méthode (Shin Shin Kaizen Usui Reiki Ryoho) et de la rendre disponible à tous.

Ainsi, il forma et entraîna plusieurs milliers de personnes à sa méthode de soins manuelle (teate ryoho) ainsi qu’une vingtaine de maîtres enseignants.

Lors du grand tremblement de terre (Kanto) qui, en 1923, secoua une grande partie du Japon, Mikao Usui aida et soigna de nombreuses personnes grâce à sa méthode du Reiki.

Mikao Usui était marié et père de deux enfants. Il était en son temps un homme respecté et reconnu de tous, jusqu’à l’empereur du Japon qui, dit-on, lui voua une reconnaissance sincère - kun san, qui représente la plus haute récompense (historiquement parlant, il devait vraisemblablement s'agir du Prince régent Hirohito, qui devint plus tard l'Empereur Showa - information non confirmée). En 1924, le parlement nippon reconnu légalement la pratique du Reiki comme un “art de santé non médical” (idô).

Usui décéda le 9 mars 1926, à l’âge de soixante-deux ans, dans la ville de Fukuyama, tout près d’Hiroshima. Une stèle funéraire fut érigée en son honneur dans le temple bouddhiste Saihoji (construit durant la période de Nara, de 710 à 794, plus connu sous son appellation populaire "kokedera" ou "temple des mousses"), proche de Tokyo, par deux de ses élèves, Jusaburo Ushida et Masayuki Ohada. Jusaburo Ushida, proche collaborateur et ami d’Usui, devint ensuite le premier responsable (président) de l’association Japonaise.

Madame Takata fût la première enseignante Reiki vivant en dehors du Japon. Bien que d’origine japonaise, elle vivait à Hawaï. C’est elle et ses successeurs qui ont développé le Reiki en Occident.

C'est quoi le Reiki ?
Que soigne le Reiki ?
Que peut m'apporter le Reiki ?
Le Reiki est-il fait pour moi ?
Guérison et maladies
Questions-réponses
Consultations Reiki
Déroulement d'une séance de Reiki
Les positions des mains en Reiki
Témoignages
Mon parcours
Actualités Reiki
Forum Reiki
Formations Reiki
Livres Reiki
Histoire du Reiki
Le Reiki dans le monde
Liens
______________________________________________________________________________________________________________
Reiki-Belgique
Centre de soins Reiki
Conception du site: www.happy-internet.be